Des conseils beauté pour vous sentir plus belle et plus confiante

Hommage à maman et à la beauté

0

En ce lendemain de la fête des mères, j’espère que vous en avez profité pour chérir votre maman, pour passer du temps en sa compagnie en personne ou même au téléphone si la distance vous sépare, pour oublier les petits différents qui peuvent parfois éloigner et pour mettre du baume (du vrai, de l’amour) sur son cœur. Celles et ceux qui n’ont pas la chance d’avoir leur mère, vous avez sûrement pensé à elle avec un sourire ou du moins vous vous êtes rappelé de quelques moments en sa compagnie.

Mon icône de la beauté c’est ma mère. Je ne dis pas ça pour faire cliché ou licheuse. Ma mère m’a transmis l’amour de la beauté, de ma propre beauté et de celle des autres femmes.  Grâce à ma mère, je n’ai jamais jalousé la beauté d’autrui et je ne comprends pas le phénomène.  Je n’envie pas les gens même ceux et celles qui ont ce que je n’ai pas. Si je désire être plus cultivée ou plus en forme, ou plus zen, ou plus organisée,  je regarde les gens qui possède ces attributs, qualités ou compétences comme source d’inspiration, comme motivation et je m’informe sur les étapes à suivre afin d’arriver à mon objectif.

Tout le monde a quelque chose que quelque d’autre voudrait avoir. TOUT LE MONDE, sans exception même les plus cutes, les plus intelligents, les plus en forme. On peut envier votre patience, vos yeux, vos talents en négociation, vos jambes interminables, votre habileté à rétablir la paix où règne le chaos, votre culture générale, vos fossettes, votre sociabilité, vos cheveux roux, votre confiance en vous, votre sens de l’organisation, votre teint naturellement foncé, vos lèvres en cœur, votre capacité d’adaptation, votre aisance en public, vos sourcils bien définis, votre vocabulaire riche, vos talents culinaires, votre succès professionnel, votre vie de famille harmonieuse,  votre style vestimentaire, votre mari amoureux, vos adorables enfants, votre gazon vert ou votre voiture de l’année.

À force d’envie et de jalousie, à mesure qu’on se dévalorise ou qu’on se rabaisse, l’amertume se dessine sur notre visage, les traits se creusent, les rides prennent place et le regard n’est ni agréable, ni harmonieux. Les pensées changent nos comportements qui changent nos habitudes qui à leur tour pèsent fort sur notre état physique, psychique et plus profondément sur l’essence même de notre être.

Personnellement, je m’organise pour me sentir bien dans ma peau. Je me sens bien quand je suis bien entourée, de gens positifs et bienveillants. Je me sens bien quand je peux dire ce que je pense, partager mon opinion, je me sens bien quand je porte un parfum ou un vêtement que j’aime. Je me sens bien quand je fais de l’exercice, quand je mange bien, quand j’écoute de la musique quand j’applique une crème pour prendre soin de ma peau. C’est la seule que j’ai, je veux la garder saine le plus longtemps possible. Il en est de même pour mon corps et mon cœur.

Nous ne sommes pas destinées à jalouser autrui mais plutôt à devenir la meilleure version de nous-mêmes.

Pour moi la beauté, c’est ça, et je remercie ma mère de me l’avoir enseigné même si elle ne sait pas qu’elle l’a fait.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.