Épilateur NO! NO! – Non aux poils, non à la douleur!

0

Vous avez peut-être déjà aperçu la publicité payante de l’épilateur No! No! Cet épilateur  qui a l’allure d’un cellulaire, tout petit et tout mignon nous promet une épilation durable et sans douleur.

Cela fait donc  1 an que j’utilise l’épilateur No No et vraiment, je ne changerais pas et surtout, je ne reviendrais pas au rasoirs jetables (j’ai honte, je l’avoue)

Pourquoi l’épilateur No! No! Hair

Ce que j’aime c’est qu’il élimine les poils instantanément grâce à la chaleur qu’il produit. Cette chaleur douce est ensuite transmise à la racine du poil  grâce à l’embout et elle détruit le follicule pileux ce qui fait que le poil ne repousse plus ou vraiment moins  au bout de 6 semaines d’utilisation à raison de 2-3 fois par semaine.

Après ma première semaine d’utilisation sur mes jambes et mes aisselles, je pouvais  déjà voir que le poil ne repoussait  pas aussi rapidement et qu’il était plus fin. Après 1 an d’utilisation, je n’ai presque plus de poils sur les jambes et mes aisselles sont imberbes! (Je sais… on ne se connait pas, c’est beaucoup trop d’informations personnelles). Mais, je dois vous le dire quand même, je vous parle d’un épilateur!

Ce que j’aime de L’épilateur No!No! Hair

Peut être utilisé sur les jambes, les aisselles, le bikini, le torse, le dos, les bras et même le visage. Il convient à tous les types et couleurs de peau contrairement au laser.

C’est certain que je vais continuer à l’utiliser car je trouve que c’est beaucoup plus confortable  et moins dispendieux que le rasoir, la cire, l’électrolyse et le laser. En plus, je le fais chez moi en relaxant. Et tant mieux si mon poil ne repousse plus!

L‘épilateur No! No! est disponible en 2 couleurs tendance, gris argenté et rose girly et vient avec un joli étui de transport, une crème post-épilatoire et 2 embouts (1 petit  pour le visage,  les aisselles et le bikini et 1 grand pour les jambes, le dos, le torse et les bras).

 

Vidéo sur l’entretient et l’utilisation de l’épilateur No! No! 

Vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.